Les palpitationnantes aventures d'une Dinde auto-proclamée Tête Couronnée

lundi 13 février 2012

Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres

Bonjour mes fans d'amour,

Jeudi au soir avec mon amie Queen M., nous avons été viZionner au cinématographe un FmiL.

Pour ceux qui veulent aller voir le FmiL et qui ne l'auraient point encore fait lisez just le PitCh rapide et revenez après vizionnation.


PitCh: un docteur militaire à la retraite de la guerre et un schizophrène en liberté se tournent autour sans faire la sexualité.


Synopsis (et détails z'annotés)

Sherlock Holmes a toujours été réputé pour être l'homme à l'esprit le plus affûté de son époque (j'espère qu'il ne s'est pas coupé en affutant son esprit...).
Jusqu'au jour où le redoutable professeur James Moriarty , criminel d'une puissance intellectuelle comparable (c'est à dire, combien de Giga ?) à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène (Toc Toc BaDaBoum, c'est lui)…
Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il met non seulement son intelligence au service de noirs desseins (Rhooo c'est pas DenTil ça), mais il est totalement dépourvu de sens moral (C'est pas de chance quand même, il a rien pour lui ce Moriarty).
Partout dans le monde, la presse s'enflamme (forcement, le papier ça prend feu facilement) : on apprend ainsi qu'en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale (rhaaa mais lequel, c'est trop le suspemse !), ou qu'en Chine un trafiquant d'opium est décédé, en apparence, d'une overdose (en apparence, on est pas certain à cause de la hache qu'il a de plantée dans le dos) , ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne (certainement un coup des chinois du FBI) et qu'aux Etats-Unis, un baron de l'acier vient de mourir (un baron à été scié ??? Faut que je faiZé attention à moi)…
Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport (et effectivement, y'a pas de rapport), hormis le grand Sherlock Holmes (euh, il est pas si grand que ça, Watson est plus grand d'une tête et demi) qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction (ça semble logique, le vilain, il est méchant et en plus il à pas de morale).
Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty (c'est ce que je disais juste avant en somme).
Tandis que leur enquête les mène en France (Oh oui Watson, viendez moi voir, je vous ferais un gâteau de carottes !!!), en Allemagne et en Suisse , Holmes et Watson prennent de plus en plus de risques (Pour sur, voyager autant à l'époque ça rievient à traverser Paris un jour de neige).
Mais Moriarty a systématiquement un coup d'avance et semble tout près d'atteindre son objectif (il n'avait qu'a pas le faire tomber de la montgolfière).
S'il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite (Et Moriarty inventa le forfait carte bleu illimité avant tout le monde), mais le cours de l'Histoire pourrait bien en être changé à jamais (ou pas)…


Un FmiL à aller voir pour se détendre, il prend pas vraiment vos neurones en otage.

Je vous fait le bizooo et vous souhaite la bonne journée.

 

 

Agadez dessous, je vous fais le SpoiLeR d'enfer !

Sh & W

Mais je vous ai rien dit !

 

Posté par ReD BaRoNnE à 07:15 - La BaRoNnE au CinÉmaToGraphE - Vos Commentaires à Vous [0] - Permalien [#]

Votre Prose s'expose ici

Envoyer la sauce comme le cadavre de Spoke dans l'Espace





Je vous remercie par avance de ne pas faire d'allusion à ma véritable identité, elle doit rester secrète pour touZours à Zamais